Bilan Découverte: Mad Max

Mad Max

madmax_coverDéveloppeur: Avalanche Studios
Éditeur: Warner Bros. Interactive Entertainment
Date de sortie: 1er septembre 2015
Plate-forme d’essai: Xbox One
Genre: Action-aventure

Une bulle au cerveau comme ça, un jeudi après-midi: tiens, je pourrais streamer des jeux que je loue une fin de semaine. Je me rends le plus loin que je peux à l’intérieur de trois jours. Je teste un jeu avant de l’acheter. Du contenu de plus pour la chaîne. Tout le monde est crampé en me regardant mourir 28 fois de suite.

Bref, que des bons côtés.

J’appelle ça « Weekend Découverte » (j’avais pas envie de me forcer à faire un jeu de mot pour le nom) et ça devient une chronique semi-régulière sur la chaîne.

La bonne idée, toi! J’avais pas pensé que si le jeu était plate, ça ferait trois jours à jouer au même jeu endormant. Mais pas d’inquiétude! Mon éthique professionnelle m’a empêché de me trouver des excuses pour faire autre chose. (Quoique je ne n’ai jamais eu autant envie de repeindre une pièce.)

MAD MAX (alias Max le Fâché, alias Max le Capoté, alias Max en T######k) est un produit vidéoludique dérivé du film Mad Max: Fury Road. Paraît que le film est bon — je ne sais pas. M’étant exempté de me gommer les Converses dans un restant de Coke semi-séché, je pourrais pas vous dire à quel point l’histoire du jeu colle à celle du film. Je peux par contre vous dire une chose: si l’histoire du film est aussi étoffée que celle du jeu, il devait plus rester grand chose à découvrir une fois qu’on a vu la bande-annonce!

Le récit en trois points?

  • Max veut aller à quelque part avec son char et son linge.
  • Max se fait voler son char et son linge.
  • Max veut se venger du gars qui lui a volé son char et son linge.

Oui, je ramène tout au char et au linge parce que c’est essentiellement ce que le jeu fait. Il t’enlève tout au début et ensuite te charge de tout récupérer. Et de tuer le gros méchant responsable. J’ai vu des épisodes de Capitaine Planète qui ont plus de substance.

Côté gameplay, les développeurs ont décidé qu’on méritait ce qu’il y avait de meilleur. Alors ils l’ont pillé dans d’autres jeux. En effet, il n’y a rien dans MAD MAX qu’on n’a pas vu ailleurs en mieux. Par exemple:

  • Le combat au corps-à-corps était mieux fait dans SLEEPING DOGS.
  • La conduite automobile était mieux faite dans GRAND THEFT AUTO 5.
  • L’environnement post-apocalyptique était mieux fait dans FALLOUT 3.
  • Les quêtes étaient mieux faites dans BORDERLANDS 2.
  • La gestion des activités sur la carte était mieux faite dans ASSASSIN’S CREED UNITY.
  • Le dévoilement de la carte était mieux fait dans FAR CRY 3.

En fait, s’il y a une chose à laquelle MAD MAX excelle, c’est à comprendre ce qui marche dans d’autres jeux. La prochaine étape aurait été de comprendre pourquoi ça marche et surtout pourquoi l’agglutination de tous ces éléments ne marche pas.  En essayant de tout jeter dans la marmite, sans finesse et sans réflexion, Avalanche Studios a juste créé un gros touski pas ragoûtant du tout, d’une originalité niveau zéro.

Mais la question finale, c’est: est-ce que j’en ai eu assez de la fin de semaine?

Oui. Trois jours m’ont suffi pour faire le tour de MAD MAX. Je suis allé reporter le jeu au club vidéo avec l’intime conviction qu’il n’avait plus rien à me montrer.

En fait, si vous voulez une bonne idée du jeu MAD MAX de 2015, vous n’avez qu’à regarder ce Let’s Play du MAD MAX de 1990 sur la NES:

Advertisements

3 thoughts on “Bilan Découverte: Mad Max

  1. J’ai toujours dit que les jeux de films sont mauvais et ton article vient encore de me le prouver! Héhé! Je me souviens du temps où je louais les jeux vidéos avant de les acheter. J’ai perdu cette tradition et je donne mon argent trop facilement. Je crois que des jeux comme Mad Max servent à aller chercher encore de l’argent dans les poches de ceux qui ont payé le film au cinéma. Si non, le jeu ne développe rien de mieux! Superbe article! Je suis content de pouvoir le suivre!

    J’aime

    1. Merci beaucoup, enson8502! Ton soutien me touche énormément!
      Pour revenir à ce que tu as dir à propos des jeux tirés de films, en effet, on dirait qu’il y a une sorte de malédiction qui plane sur eux. On trouve facilement sur le Web des vidéos qui se moquent des vieux jeux de NES et de Sega Master System qui ont eu le culot de traiter Rambo, Dick Tracy ou Back to the Future, mais faudrait pas perdre de vue qu’on a encore des bonnes raisons de tourner en dérision les adaptations d’aujourd’hui. C’est pas parce que c’est produit sur des consoles de dernière génération que c’est nécessairement meilleur (toutes proportions gardées). En fait, tant que les éditeurs vont traiter les licenses de films comme des coupons pour imprimer de l’argent plutôt qu’une nouvelle opportunité d’innover, on va se retrouver avec des Total Recall et des Alien Colonial Marines.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s